lundi 23 mars 2015

Gandhi exploitait sexuellement des femmes sous son influence

Parmi les expériences de Gandi, on retrouve celle de faire dormir avec lui des femmes ou des adolescentes nues dans son lit pour tester sa résistance, se faire masser ou prendre des bains, nu, avec d'autres femmes. Il est bon de noter que Gandhi exigeait de ses disciple (même mariés) une chasteté qui allait jusqu'à l'interdiction de se toucher. Parmi ces adolescentes, se trouve sa propre nièce. Des lettres de l'époque, on retrouve des description de femmes ayant partagé ces "expériences" et qui se trouvaient dans de grands états d'abattement. "Elle pleure en permanence, ne se souciant pas de si les autres la voit ou non", rapporte un disciple de Gandhi, décrivant une jeune fille de la communauté qui avait partagé le lit du leader. On s'étonnera même que l'une d'entre-elles, une femme ayant un doctorat et qui était rentrée dans sa communauté, soit dans un tel état. "Qui a entendu parler d'un docteur qui pleure la nuit ?" lui demande son secrétaire dans une lettre d'adieux, reprochant au maître ses agissements avec les femmes.

Le problème, c'est qu'aujourd'hui, les indiens -et certains occidentaux également- pardonnent ce comportement, le traitant d'excentricité. Un article indien pointe ce phénomène, titrant Gandhi a utilisé sa position pour exploiter sexuellement des adolescentes. La manière dont NOUS réagissons a de l'importance, même aujourd'hui.

L'article explique que non seulement ces agissements étaient connus à l'époque de Gandhi, mais que ses contemporains le condamnaient fermement pour cela. D'où le paradoxe avec notre société moderne qui ferme les yeux. Les commentaires illustrent parfaitement ce que l'auteur dénonce. On peut y lire :
Vous ne comprendrez jamais la pureté de ses idées parce que vous n'avez aucune connaissance du yoga ou du célibat et ses idéaux. Ce n'était pas pour sa satisfaction sexuelle ou pour d'autres perversions "

("You would never understand the purity of his ideas because you have no knowledge of yoga or celibacy and his ideals. It was not for sexual satisfaction or our of some wrong pervert ideas")

Je me demande parfois si notre société ne sera pas considérée comme complaisante et barbare par les historiens.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...