mercredi 20 juin 2012

Le jour où j'ai voté mickey

Quand j'étais petite, j'étais communiste. Je me rappelle avoir eu ma première leçon de politique en rentrant de l’Église. On passait devant plein d'affiches, je devais avoir sept ans et j'ai demandé ce que signifiait "Communiste", enfin le seul nom écrit en entier sur une affiche. (J'ai pas demandé ce que signifiait PS, je savais très bien que c'était le truc qu'on mettait à la fin des lettres quand on avait oublié de marquer quelque chose). Et on m'a succinctement expliqué le principe. Tout est redistribué à tout le monde.

Ça m'a beaucoup plu, j'ai déclaré que j'étais communiste. Jésus était certainement communiste d'ailleurs.

Puis on a eu les cours d'histoire sur l'URSS, bien plus tard et j'ai compris que c'était un poil plus compliqué. J'ai décrété que les hommes n'étaient pas prêt pour le communisme et que malheureusement, il n'y avait jamais eu de gouvernements communistes. Ils n'en avaient que le nom.

C'était un peu dommage, je ne savais plus pour qui j'allais voter. Mon père parlait parfois de certains politiques. J'ai collé des étiquettes, si papa disait, c'est que c'était vrai.

Puis il a fondé un parti qui ne récolterait jamais un pourcentage à un chiffre. L'idée était qu'il fallait que les ministères soient gérés par des personnes qui exerçaient un métier correspondant et plus généralement qu'il fallait élargir les catégories socio-professionnelles à l'assemblé. Le problème c'est qu'il voulait jamais dire qu'il était de gauche ou de droite, je savais toujours pas de quel côté je devais pencher.

Au lycée j'étais clairement de droite, ma meilleure copine de gauche. J'avais décrété que je voulais être cadre sup et sans rien comprendre, toujours, j'avais assimilé que traditionnellement la droite défendait mieux les riches. Notez que tout en étant de droite, j'ai fait les manifs contre Fillon. Parce que... c'était cool. (J'avais un peu étudié le projet, mais c'était surtout l'ambiance manif étudiante), toujours très logique donc. En prépa j'ai balancé des bombes à eau sur les bloccus anti CPE, parce qu'il fallait pas délirer, à quelques semaines des concours, on n'avait pas très envie d'aller fumer des joints avec les khâgnes qui avaient lancé le mouvement. Le tableau donc : Les lycéens qui bloquent, les prépa littéraires qui jouent les syndicats et les prépa scientifiques qui tapent pour rentrer en cours.

Et au milieu de tout ça, le prof le plus sexy de la prépa (imaginez un type tout juste agrégé, grand, blond, mince, prof de physique), écartant la marée humaine, à moitié tabassé par les lycéens en colère, ouvrant la voie tel moïse pour que quelques étudiants se faufilent dans le lycée. Ce jour là, on a été neuf en cours. La chemise déchirée (*-*) du prof de physique était pour moi le symbole de la tyrannie d'une gauche simpliste (on trouve ses figures politiques comme on peut. Celle-là était pas mal)

Puis sortie de tout ça j'ai commencé à regarder autour de moi vraiment. Et là j'ai vu les affaires de corruption, les partis omniprésents qui tirent les ficelles, les types qui continuent d'être élus alors qu'ils ont été condamnés pour détournement de biens publics, démontrant ainsi qu'ils était foncièrement incapables de diriger honnêtement quoi que ce soit. J'ai vu aussi le budget de ma ville, socialiste depuis toujours, plus élevée pour l'équipe de rugby locale que pour le sociale.

Du coup je regardais même plus à l'étiquette politique, mais à l'individu, avec ce qu'on peut deviner d'une personne qui ne nous est présentée que par le biais des média. J'aimais pas la gauche, mais j'aimais pas l'UMP qui restait une grosse machine bien hypocrite. J'aimais bien les écolos pour l'honnêteté de leur démarche, sans vouloir d'eux pour gouverner. Les communistes c'était mon rêve d'enfant et le FN, c'est mal. J'étais dans la mouise. Il me restait chasse pèche et tradition (Nious !), mais je chassais pas le sanglier.

Et puis il y a eu ma première élection où je pouvais techniquement et légalement voter. J'étais majeur, je pouvais voter. Législatives. Le deuxième tour est arrivé. UMP contre PS. Ce serait le PS qui passerait comme les cinquante dernières années dans cette circonscription. J'ai pris un petit papier à lettre où était dessiné une souris et je l'ai mis dans l'enveloppe. J'avais voté. J'avais voté pour mickey.


Le sort fît qu'embrigadée pour dépouiller, je dépouille mon propre vote. J'entends encore les deux vieilles socialistes qui faisaient partie de ma table "Pffff...Y a vraiment des abrutis qui savent pas quoi faire"

samedi 9 juin 2012

Je ne savais pas ce qu'était un tag...

... et j'ai été taguée par Zenflower

Voici le principe:
 Postes ces règles

* Écris 11 choses sur toi
* Réponds aux 11 questions posées par la personne qui t'a taguée
* Créé 11 nouvelles questions pour les personnes que tu auras choisit de taguer
* Choisis 11 personnes et mets le lien de leurs blog sur ton post
* Rends-toi sur leur blog et dis leur qu'elles sont taguées (ne faire aucun tag sans les prévenir).

Alors, c'est parti! Donc 11 choses sur moi:

  1. Je suis l'aînée de sept enfants et j'adore ça.
  2. J'ai une soeur jumelle (vrai jumelle) que j'ai trouvée moche toute mon adolescence (et moi bien sûr je me trouvais canon) et on a découvert à l'âge adulte qu'on avait pensé respectivement la même chose (moi=belle, toi=moche)
  3. Je suis très orgueilleuse, je n'ai jamais peur de l'échec et ça m'a permis de développer plein de talents que je croyais avoir : Je n'ai donc aucun don sinon de celui d'avoir toujours considéré que j'étais un être supérieur (Cela dit, je conseille ce défaut à toutes les filles, ça peut vous mener sur le podium des garçons au Karting)
  4. Quand j'étais en prépa j'avais la crête.
  5. Je suis mormone (The church is true and the book is bluuuuue !).
  6. J'étais une mère au foyer tellement atroce au début que mon mari m'a supplié de reconsidérer le sacrifice de ma carrière au profit de la famille.
  7. Avec ma sœur jumelle on peut communiquer avec un langage des signes qu'on a complété un peu.
  8. Ma dernière année en école d'ingénieur j'ai été deuxième de ma promotion tout en ayant un enfant de un an et en passant un double diplôme en management (je vous avais dit que j'étais orgueilleuse, je pouvais pas m'empêcher de caser cette info)
  9. Toute ma vie il a été marqué sur mes bulletins "non régulier", je pouvais minorer et majorer le même jour dans deux matières majeures (true story. Un truc genre 19/20 en mécanique et 4/20 en thermodynamique le même jour. J'étais la grosse blague de la promos)
  10. J'ai de la moustache.
  11. Je pleure tout le temps quand je rend mon témoignage à l'église et je DÉTESTE ça !
Maintenant les 11 question de Zenflower

1. Quel est le nom de ton premier baiser?
Christophe

2. Pruneau cuit ou pruneau cru?
Cru

3. Quand une poule est constipée, est-ce qu'elle fait des oeufs durs ?
La réponse D

4. Qu'est ce qui a le plus changé dans ta vie depuis 5 ans ?
J'ai retrouvé la foi

5. Et depuis 10 ans
J'ai des seins ! Houra ! En fait non, pas houra...

6. Aimerais-tu inventer une machine à remonter le temps (parce que moi oui) ?
Non :( Nos erreurs nous ont trop appris pour les changer

7.Pour en faire quoi?
Allez, si j'en faisais une... Je crois que j'irais essayer de comprendre ce qui s'était passé dans la vie de mon arrière grand mère. Elle est morte et on a toujours pas la même version dans la famille.


8. Pourquoi mon fils n'arrive-t-il pas à garder une paire de chaussette entière plus de 3 semaines?
42 (Ta question n'est-elle pas la grande question de tout l'univers ?)

9.  Quelle est le plat que tu réussis à coup sûr?
Heu... Allez, on va dire la charlotte aux pèches.

10. Ta plus grosse honte ?
Juste après la naissance de mon fils, j'ai eu une montée de lait pendant une soutenance de projet devant une amphi peuplé à 80% de garçons. (Et comme j'avais des seins ÉNORMES à ce moment, j'avais même pas l'illusion qu'ils regardaient ailleurs)

11. Ton dernier petit plaisir en date ?
Le gâteau où "tu jouis de la bouche" (dixit ma soeur jumelle), dont cette dernière m'a donné la recette. Une fausse tarte au citron succulente de petite tricheuses... Je vais la faire cette recette la prochaine fois que je vois mes beaux parents juste pour faire semblant que je suis la merveilleuse cuisinière que je ne suis pas >_< (voilà un domaine où je n'ai pas pris le temps de croire que j'étais une surdouée. Mais attendez que je décide que j'ai toujours eu un talent inné pour la bouffe...)

Voilàààààà, féfini comme dit le fiston.

Alors les tagués sont... Attendez que je regarde qui sont les 11 dernières personnes à avoir laissé un commentaire.

Lau

Rachel

Ziknaf

Kriss

Cleanettte

TM

Alison

Deb

Babeth

Dragyfly

Maritoune

Et maintenant... Les questions :


1. Ta plus grande fierté

2. Ton plus grand regret

3. T'es tu brossé les dents ce matin ?

4.Quel est la star de cinéma qui te ressemble ? (même de loin, de dos, dans la nuit, etc. trouve en un !)

5.Dans ta maison des rêves, quel est le truc le plus fou ?

6. As-tu déjà été amoureux d'un cousin(e) quand tu étais petit(e) (prenant en compte le fait qu'il y ait Un bloggeur dans la liste, je lui donne le droit de tomber amoureux d'une cousine...)? (Selon mes statistiques personnelles, 100% des gens l'on été, hihi)

7.As-tu déjà fait pleurer ta mère ?

8.Quel cicatrice de pirate as-tu ?

9.Ta plus grosse phobie ?

10.Ton plaisir régressif ?

11.La chose que tu as oublié de faire aujourd'hui et que demain, c'est sûr, tu ferras ?




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...