samedi 26 mars 2011

3) Je ne mange pas quand j'ai pas faim

Dans le 2) je disais qu'il fallait commencer à manger quand on avait une sensation de faim. Deuxième étape, s'arrêter quand on a plus faim, ou ne pas commencer à manger quand je n'ai pas faim. Même si c'est l'heure de manger.
Je note au passage qu'il est difficile de s'arrêter quand on a plus faim, si on a déjà commencé à manger alors qu'on avait pas faim (fatalement).


Comment est stocké notre graisse

Alors maintenant le pourquoi... Revenons au fonctionnement de la graisse. La graisse est contenue dans des genres de petits sacs. Chaque individu a un certain nombre de sac. Ces sacs se remplissent de graisse quand nous grossissons, et se vident quand nous maigrissons. Mais ces sacs ont aussi une consigne de remplissage. Dès qu'on la dépasse, le corps essaiera de faire baisser le niveau, dès qu'on est en dessous, le corps essaiera de faire remonter le niveau.
Cela explique pourquoi il y a des filles qui sont tout le temps mince. Logiquement une personne plus grosse a globalement plus de sac de graisse avec une consigne de remplissage plus élevée, qu'une personne très mince naturellement.
Donc si on continue de manger alors qu'on n'a pas faim, ce sera stocké. Le risque ultime c'est de tellement dépasser la capacité de ces petits sacs, qu'ils soient obligés d'en fabriquer d'autre pour stocker le surplus.

Voici la version un peu plus scientifique :

Les adipocytes sont des cellules présentes dans les tissus adipeux, spécialisées dans le stockage de la graisse. Les adipocytes constituent donc une partie de nos réserves d'énergie. Ils stockent les lipides jusqu’à une taille cellulaire critique situé entre 70 et 120 μm. Au-delà de cette taille maximale, l’adipocyte, ne pouvant plus stocker de graisses, déclenche la formation d’une nouvelle cellule de stockage, le pré-adipocyte.

(source: wikipédia)

Une autre chose que nous apprenons là c'est que nous ne pouvons pas lutter contre notre poids d'équilibre : Nous ne pouvons ni baisser la consigne de remplissage, ni supprimer les sacs juste en mangeant moins. Au pire nous pouvons augmenter le nombre de sac en n'écoutant pas ce que notre corps nous dit de faire.
Donc le régime c'est poubelle. Il ne sert qu'à nous mettre dans une situation de faim, de frustration, et ce n'est pas être faible que d'obéir à un instinct de survie qui nous dit de manger quand on nous affame. Mais là on n'est plus dans le titre de l'article. On dévie du sujet.

vendredi 25 mars 2011

2) Je mange quand j'ai faim

Le corps sait ce dont il a besoin, vraiment. La faim ce n'est pas juste l'estomac qui est vide et qui le signale, sinon on aurait tout le temps faim en dehors des périodes de digestion. La faim c'est le corps qui réclame ce dont il a besoin pour fonctionner. C'est le petit voyant qui indique que le réservoir est vide. La version scientifique c'est ça :

Le mécanisme de la faim


D’abord l’estomac, dont la vacuité est un signal et qui se manifeste par une sensation d’estomac creux . Cette sensation peut être désagréable, et dans certains maladies comme l’ulcère gastro-duodénal , devenir une faim douloureuse.

Ensuite le pancréas . Celui-ci mesure en permanence la glycémie , et lorsque celle-ci s’élève trop, il fabrique de l’insuline dont le rôle va être de rabaisser immédiatement le taux de sucre dans le sang. Cela va entraîner une hypoglycémie , dont le résultat sera entre autre une sensation de faim. Le corollaire, c’est que dès que la glycémie baisse dans le sang, l’hypothalamus en est informé et déclenche le phénomène de faim.


j'ai faim, je mange, un carburant immédiatement utilisé


Donc quand on a la sensation de faim, c'est que le corps a besoin de calorie, là maintenant tout de suite. Donc ce que je vais manger tout de suite ne fait pas grossir, c'est immédiatement consommé par le corps. On va même plus loin. La faim c'est pas juste l'envie de manger, c'est l'envie de manger certains aliments en particulier. Les envies de la femme enceinte ce n'est pas du pipeau. Expérience personnelle : Mon fils m'a fait une crise de légumophobie, ça a duré une semaine pendant laquelle il refusait de manger des légumes. Si je les cachais dans les aliments, il recrachait tout, triait avec ses petits doigts et ne remettait que ce qui l'intéressait dans sa bouche. Au début je l'ai forcé, puis je me suis dis "attends une semaine, ça lui passera peut être". ça a duré à peu près une semaine, et ensuite il a recommencé à accepter les légumes et les fruits, et même à les manger avec joie. Il a fait son régime pâtes-saucisse et ça lui est passé. Après ça je me suis rendue compte qu'il ne rentrait plus dans ses vêtements. Il avait fait une poussée de croissance. Il avait eu besoin de toute ces calories, et toutes ces protéines...

notre corps sait ce dont il a besoin, écoutons le


Que se passe-t-il si je n'écoute pas ma faim ? Le corps rentre en mode "c'est la guerre, on me prive, faisons des réserves", et il demande jusqu'à ce qu'on cède et par dessus le marché fait des stocks. Effet inverse de celui que l'on attendait.

1) Manger devant l'ordinateur

Alors comme promis voici le premier point : Ne jamais manger devant son ordinateur ou sa télé.

Manger devant un écran, l'étude scientifique


L'étude suivante a été faite par des britanniques : Un groupe mange son repas normalement, l'autre devant un ordinateur. On propose à tout le monde des gâteaux après l'expérience. Conclusion : ceux qui ont mangé devant l'ordinateur prendront en moyenne deux fois plus de gâteaux que l'autre groupe !
Pour la télévision, les chiffres sont à peine moins inquiétant.

En réalité le cerveau enregistre tout ce que vous mangez. Le goût est une sorte de code barre : à chaque fois que vous mangez quelque chose, votre cerveau, se référent à une expérience précédente, enregistre ce que vous mangez. Il calcule tout ce que ça vous apporte, et vous arrête quand vous avez eu votre dose. Votre cerveau sait bien avant la fin de la digestion combien de calorie vous rapporte votre repas. Sauf que... devant la télé, ou l'ordinateur, le cerveau est occupé à faire autre chose. Vous avez mangé, et il ne s'en est pas rendu compte, ou beaucoup moins efficacement que si vous aviez tenu une conversation amicale avec vos voisins de table.

mardi 22 mars 2011

J'aime !


Et si toutes les filles apprenaient à dire non, à se défendre, à répondre à une agression dans la rue, au travail, au foyer ?

Le jours où je suis sortie pour la première fois avec le jeune homme qui allait devenir mon mari, nous avons rencontré en rentrant chez nous une bande d'ado qui nous ont purement et simplement racketté (hyper romantique comme soirée). J'avais déjà frappé, déjà fait mal, je savais mettre mon poing sur un nez, mettre des chassés, frapper, griffer, pousser. Mais ce jour la, j'ai eu peur. J'ai eu peur qu'en me défendant je leur fasse mal, et qu'ils deviennent encore plus violents qu'ils ne l'étaient. Alors je n'ai rien fait.

Alors un extrait de ce que j'ai retenu de "non c'est non", de Irène Zeilinger

Quand on a à faire à une agression instrumentale (pour obtenir quelque chose : De l'ascendant sur vous, votre porte monnaie, ...) La meilleure défense c'est l'action. Ignorer, ne rien faire, supplier, pleurer, argumenter, ça ne sert à rien. Avoir peur de ce qui pourrait nous arriver de pire, c'est se perdre soit même. Il faut avoir peur de ce qui nous arrive maintenant : cet homme me menace, si je résistes, il me tuera, me blessera, etc. Mais si tu ne résistes pas ma vieille, tu seras violée, volée, etc.
Outre taper avec ses petits poings, on peut déjà commencer par se défendre verbalement. Alors là deux techniques :
- Le disque rayé, tant qu'il fait comme si il n'avait pas compris je répètes le message.
Exemple : T'es charmante, t'as un 06 ? -ça ne m'intéresse pas -Non mais sérieux, pourquoi tu veux pas *$!?% -ça ne m'intéresse pas - etc.

- Les trois phrases : Je dis ce qui se passe, Je dis ce que ça me fait, Je donnes un ordre
Exemple : Vous avez votre main sur mes fesses - ça me dégoûte - retirez la tout de suite

Et quand ça ne suffit pas, rendre le monde autour de nous courageux. Ne dites pas "mais aidez moi !" au milieu d'une foule, mais "vous le gars en chemise verte, venez le ceinturer, vous aussi le grand chauve ! Vous la fille avec les cheveux longs, appelez la police !"


Voilà, un livre entier dédié à la défense des femmes dans tous les milieux et les types d'agression: du harcèlement au travail, au foyer, de la main aux fesses dans le bus, à la tentative de viol et de meurtre. Si vous avez le temps lisez le, si vous avez de l'argent achetez le, offrez le à une amie, une sœur ou une mère.

Projet 52 - Chaussure !



ISO 200
F/2.7
1/160s

Il y avait une consigne particulière : On devait retoucher la photo. J'ai l'habitude de refaire contraste et luminosité avec Gimp, mais là j'ai ouvert Lightroom. Je n'ai pas encore saisi toutes les subtilité du logiciel mais ça va venir.
J'ai eu du mal pour ce thème. Et je trouve l'image finale trop statique. Et puis les gens vont peut être en avoir marre d'avoir que des photos de mon bébé. Mais si c'est pas mon modèle le plus conciliant, c'est le plus disponible :)

jeudi 17 mars 2011

Osez l'amour avec les moches


Je viens de lire un article de pensée de ronde sur un bouquin qui est navrant : Osez l'amour des rondes. Je vous le dis tout de suite : Je ne l'ai pas lue. D'abord je ne suis pas ronde, et ensuite le "il y en a pour tous les goûts" m'insupporte. Alors comme ça il y aurait des hommes qui aiment les rondes, et d'autres qui aiment les minces, d'autres encore qui aiment les brune, et enfin certains aiment les blondes. Mais on ne parle pas que de critère physique là ? Où sont les qualités morales, les goûts, la personnalité ? L'aspect le plus abjecte de ce livre est certainement la façon dont il dit aux rondes : Vous devez être sexy, vous pouvez l'être, et on va vous dire comment. Et comment on devient sexy quand on est ronde ? Je ne l'écrirai pas tellement les conseils donnés sont dégradants et pornographiques. La ronde n'a le droit d'être aimée que si elle suit à la lettre les conseils faisant d'elle un objet sexuel de mauvais goût. Conseils distillés soit dit en passant par une fille qui n'est elle même pas ronde, et ne s'appuie sur aucun témoignage de ronde. C'est dire si on nage pas en plein délire. Mais pour moi la ronde, c'est comme la rousse, comme la monosourcillère, comme la moustachue, comme la fille qui a un trop grand nez, un trop petit front, comme toutes ces filles qui sont sorties de la classe "sexy" à grand coup de pied au derrière depuis leur adolescence. Alors à quand "Osez l'amour avec les moches ?"

Je me suis toujours considérée comme une jolie fille, alors on va certainement me dire que je suis mal placée pour parler d'un sujet qui ne me concerne pas : les moches. Et pourtant... Quand je suis arrivée dans la classe de mon mari, il ne m'a même pas remarquée. Quand il a commencé à s'intéresser à moi, il se basait sur mon petit sac marron pour me repérer tellement mon physique ne l'avait pas marqué. Voilà ce dont je voudrais vous parler. Aujourd'hui mon mari me dit à longueur de temps que je suis belle. Et j'aime l'entendre dire. Parce que je sais qu'il me trouve belle parce qu'il m'aime et pas le contraire. Voilà le seul message que je voudrais donner aux rondes, premières discriminées au grand jeu de la beauté : Ne laissez personne vous dire ce qu'il faut faire pour être beau. Que ce soit un magazine qui vous dit de perdre 10 kg, ou un bouquin pourri qui vous dit qu'il faut être un objet sexuel suivant des normes imposées par la pornographie. Ces normes vous ont toujours exclue, elle ne vous inviteront pas à manger au banquet des sexy pour 8€ (prix de ce torchon). Soyez vous même, aimez vous. Nous sommes de toute façon appelées à changer.

mercredi 16 mars 2011

projet 52 - Thème : Printemps





Focal : F/2,5
Longueur e focal : 7mm
Temps d'expo: 1/50 secondes

Comment avoir un modèle gratuit : Hey les filles, ça vous dit de jouer au photographe et aux mannequins. Et voilà comment j'ai embarqué Emma et Coline qui nous cassaient les pieds parce que "on s'ennuuiiiiiii !"

Un tour dans le jardin, les arbres en fleur pour l'une, le béton pas encore crépis pour l'autre.

mardi 8 mars 2011

Le grand HUIT ou ma méthode zermati custom

Voici la liste très terre à terre des interdits de ma méthode custom (grandement influencée par monsieur Zermati et ses principes salvateurs)

Zermati en pratique


1) Je ne mange JAMAIS devant un ordinateur ou une télévision
2) Je mange quand j'ai faim
3) Je ne mange pas quand je n'ai pas faim
4) Quand je mange quelque chose de trop gras-trop sucrée-trop salée, je décide et je savoure
5) Je prends mes repas en famille
6) J'essaye de me coucher tôt
7) Je ne fais JAMAIS un sport qui me saoule dans l'espoir de perdre du poids
8) Je trouve un moyen de satisfaction intense dans ma vie, et j'essaye d'être heureuse

Voilà mon grand huit. Désormais un article sera consacré à chaque point : explications et études scientifiques. Bien sur vous pouvez me croire sur parole aussi :)

8 mars-Journée mondiale de la femme

Vous seriez surpris d'apprendre tout ce qu'un pénis peut faire. Moi je croyais qu'il servait à
1) Uriner
2) Copuler

Tenez vous bien, un pénis ça sert à beaucoup d'autres choses (attention, à moi les recherches google débiles, maintenant que j'ai cité deux fois le mot pénis [trois fois maintenant] dans un même article).

Alors je vous fais la liste non exhaustive de tout ce que cet appendice peut faire:
Diriger
Prendre des décisions
Gagner de l'argent (gain de + 20%, c'est un bon investissement apparemment),
conduire une voiture (que toutes celles qui s'imaginent un pénis au volant d'une voiture lève la main)
Faire la guerre (à tout ceux qui m'ont dit que la femme n'avait pas sa place dans l'armée quand j'ai présenté le concourt d'officier supérieur de Navale)
Écrire des livres qui auront un prix Goncourt
Aller à l'académie (doit y avoir un scanner à l'entrée, là bas c'est pas la reconnaissance d'iris mais la reconnaissance du... Tiens ça rime)
Faire des mathématiques

Dites moi si vous en voyez d'autre. Après avoir lu tout ça on jurerait que c'est le dernier gadget indispensable à aller acheter tout de suite.

Non plus sérieusement. Aujourd'hui je me demande ce que je pense de la place de la femme dans la société. Celle que je veux pour moi pour commencer. Je me revendique féministe, mais ne me reconnais pas dans le féminisme actuel.

Je suis une femme qui croit que les femmes sont différentes des hommes. Je suis une femme qui croit que la maternité est une tâche divine. Je suis une femme qui pense que l'homme n'est pas sans la femme et la femme sans l'homme. Je suis une femme qui pense que la valeur des filles de Dieu est immense, et n'est pas dans leur aptitude à ressembler à des canons érigés par des hommes. Je suis une femme qui pense que mon mari est mon partenaire. Je suis une femme qui fait la louange de l'éducation de ses sœurs. Je suis une femme qui ne pense pas que le rôle des hommes et des femmes sont interchangeables.

Le monde que je veux est un monde où une petite fille grandit avec l'assurance qu'elle a une valeur personnelle qui ne dépend pas du regard que posent les garçons sur elle. Une fille qu'on poussera à faire des études. Quand elle sera plus grande cette fille choisira un garçon qui la respectera et qui l'aimera pour ce qu'elle est. Ensemble ils fonderont une famille. Elle élèvera ses enfants et son travail sera reconnu comme ayant une grande valeur. Et dans cette tâche elle sera aidée par son mari, elle aura les mêmes vacances que son mari, les mêmes week end, les mêmes soirées. Mais on lui aura appris à s'en sortir sans son mari, et son mari saura s'en sortir sans elle. Quand elle aura fini sa tâche et que ses enfants seront adultes, elle n'aura pas de difficultés à trouver un emploi à la hauteur de ses capacités, elle se lancera dans la politique si elle le veut, montera son entreprise si elle le veut.

Je finirai avec une réflexion de féministe russe qui illustre le non sens que sont les revendications de certaines féministes européennes :
Quand les féministes européennes avaient obtenu le droit de descendre dans les mines, cela faisait bien longtemps que les féministes russes avaient obtenu de ne plus y descendre.

samedi 5 mars 2011

Projet 52 - Thème : Règle des tiers

F/3.2
1/160
8 mm
ISO ??? (mode automatique)

Je les trouvais mignons, le papa et son fils en mode hippocampe (vous ne saviez pas que chez les hippocampes, c'est la père qui porte sa progéniture dans sa poche ventrale ?!? Heureuse espèce). J'ai bien cadré comme la règle des tiers l'indique, et puis le tram a tourné, et il m'a fait ce sourire taquin. Une tâche de soleil sur le visage. Clic.

J'aime : L'expression de Seth, la lumière.
J'aime pas : Les couleurs moche, un je ne sais quoi très très amateur.

vendredi 4 mars 2011

Projet 52

Esprit es tu là ? Oui, et j'aime rigoler en me cachant sous les bouts de tissus (allez, vous pouvez dire que je suis pas une grande photographe, j'ai d'autres talents, ça ne me gênera pas)

F/2.7
1/30 secondes
6mm

Je suis tombée dessus sur le web.
Avant de continuer plus loin : Je ne passes pas ma vie entière sur le web, pour la bonne et simple raison que j'ai un enfant très remuant, une bonne conscience type Jimmini Cricket, qui me fait mal le soir si j'ai rien fait d'autre qu'écouter vaguement mon fils miauler en s'accrochant à ma jambe, pendant que je surfais (ce qu'il fait présentement d'ailleurs). Bref dans la théorie je ne surf que quand il dort (c'est MA pause) ou quand son père s'occupe de lui. Dans la pratique je suis parfois connectée quand il est réveillé, mais pas trop longtemps.

bref, le projet 52 c'est un thème par semaine, une photo, pour ne pas perdre la main, voir -et c'est mon cas- progresser en photographie.

Cette semaine c'est le thème ESPRIT, et comme je suis étonnamment presque à la bourre pour rendre mon devoir... Je me connecte dès mon forfait accompli. (Zermati c'est pas pour aujourd'hui... C'est n'importe quoi ce blog !)


PS: Rooohhh, je viens de lire les leçons de photo sur le site du projet(mon fils toujours accroché à ma jambe, puis accroché à mon sein pour téter, après deux pauses pour lui montrer comme c'est bien de jouer tout seul avec les jouets ) ... J'aurais bien envie de changer un tas de chose... Trop tard.

mercredi 2 mars 2011

mon secret de beauté ...




On a tous lu ces interview de star (allez, déculpabilisons, c'était dans une salle d'attente de médecin, hein ?) où après avoir posé les questions existentiels les plus profondes (vous êtes vous identifié à votre personnage ?-Non-Pourquoi ?-Parce que c'était un robot psychopathe), le journaliste arrive à la question qui tue :

Quel est votre secret beauté/minceur ?

Et là c'est le drame. On a le choix entre deux solutions : soi la star est d'une honnêteté désarmante et c'est fini vous la détestez à mort: je ne sais pas, je me goinfre toute la journée ! ah bon ? moi je fais pareil, ça donne pas le même résultat.
Soit on tombe dans la nutrition à deux balles : je ne manges que des légumes verts et je fais du yoga. Et là moi je dis, ce genre de conseil c'est aussi vrai que "le matin je mets un peignoir avant d'aller prendre ma douche" ou "je me cure le nez trois fois dans la journée". Techniquement c'est vrai : mademoiselle mange des légumes et fait du yoga et elle est mince. En tant que scientifique je me dresse contre le liens qui est fait entre les deux. où est le liens de causalité ?
Non mais sérieusement ! Cette fille elle est canon et c'est tout, c'est inscrit dans ses gènes, ni plus ni moins. Elle mange des légumes verts ? Grand bien lui fasse. Elle se drogue et ça fait maigrir ? Pourquoi pas. (mais ça, le jour où vous lirez ce genre de déclaration...)

Pour parler plus sérieusement je vous annonce que je vais faire une série d'article sur Zermati, nutritionniste assez innovant, qui ne me suis pas (non non, 100€ la scéance, à Paris, c'est techniquement et financièrement pas possible), mais dont un des bouquins a radicalement changé ma vision des choses sur ces kilos qui ne voulaient pas partir après ma grossesse. On me dira que je chipote, mais ils m'embêtaient ces trois petits kilos. ça faisait tellement longtemps que mon poids était à 50 kilos que je ne me pesais plus depuis quelques années.
Donc mon secret minceur c'est : ... ahah...Je ne vous en dit pas plus pour le moment au prochain épisode


je vous dirai quel est le premier secret de Zermati

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...